Aller au contenu principal

Evènement rare au Safari de Peaugres : 3 petits lionceaux à découvrir.


Trois petits lionceaux, issus de l’union de Kananga et Makani,  ont pointé le bout de leur museau début août.
Cela faisait presque 20 ans que le parc zoologique ardéchois n’avait pas connu une telle naissance.
En effet, le Safari de Peaugres avait, en 2001, fait le choix difficile d’arrêter la reproduction de cette espèce, faute de connaissance précise sur la génétique de son groupe de lion, en provenance d’autres parcs zoologiques.
La distinction des sous-espèces de lion étant très récente et liée aux progrès de la science.
Le parc zoologique ardéchois a donc dû attendre que cette lignée s’éteigne naturellement (soit près de 20 ans !) pour solliciter l’EAZA (Association Européenne des parcs zoologiques et accueillir un nouveau couple de lion dont cette fois-ci la sous-espèce était clairement identifiée.
La reproduction pouvait donc être relancée.
Car même si le lion est une espèce qui se reproduit facilement, à Peaugres, cette reproduction, comme beaucoup d’autres, est contrôlée et dictée avant tout par la conservation de la biodiversité, la science et ses progrès !

Aveugles à la naissance et pendant leurs premières semaines de vie, les trois lionceaux sont restés pendant deux mois auprès de leur mère dans les coulisses du parc. De quoi permettre à l’équipe du parc de pratiquer les premiers examens médicaux et de surveiller leur courbe de poids.
S'ils pesaient un peu plus d’un kilo à leur naissance, les trois lionceaux pèsent désormais environ 5 kilos.
Leur sexage a permis de déterminer que c’était en fait 3 petites lionnes. Plutôt une bonne nouvelle pour le parc zoologique ardéchois. Le lion étant le seul félin à développer une organisation sociale au sein de son groupe, un groupe de lions est toujours plus difficile à gérer. Les mâles entrent souvent en concurrence entre eux. Le dominant peut même tuer les jeunes lions.

Les petites lionnes ont désormais investi le grand enclos dédié à l’espèce et sont bien visibles du public.
Toujours sous la surveillance de leur mère, elles découvrent, entre deux tétées et des grandes siestes leur nouvelle aire de jeux.
De nouveaux aménagements, comme un énorme tronc d’arbre à « escalader » et des rampes d’accès au promontoire ont été installés.
Quand leur espace n’aura plus de secret pour elles et quand elles seront un peu plus grandes, elles pourront faire la connaissance de leur papa.

Les 3 petites lionnes seront sevrées à l’âge de 6 mois. Il faudra cependant attendre leur premier anniversaire pour qu’elles s’émancipent et perdent les petits pois qui parcourent (à la manière des léopards) leur pelage.   

Le plus grand parc animalier d’Auvergne Rhône-Alpes accueille des lions d’Afrique, depuis son  ouverture, en 1974. Auparavant au circuit en voiture, ils ont été transférés au circuit à pied en 2002 dans un enclos traversé par un impressionnant tunnel de verre qui permet de sensationnel tête à tête !

Lionceaux

 

L'actualité du zoo

Safari de Peaugres

Safari de Peaugres

Safari de Peaugres mer 13/01/2021 - 16:48

Petits cris du tamarin lion

otEXxibd37k
Safari de Peaugres mer 13/01/2021 - 16:45

Enrichissement d'halloween pour nos suricates

_rT-9jOCx6Q
Safari de Peaugres mer 13/01/2021 - 16:37

Halloween

9WRNbc3efA0
Safari de Peaugres mer 13/01/2021 - 16:33

Enrichissement d'Halloween au Safari de Peaugres

MwVPsk3BBj4