Aller au contenu principal

Naissance exceptionnelle d’un Bongo des montagnes au Safari de Peaugres


Pendant le confinement, le Safari de Peaugres a enregistré une naissance aussi précieuse que rarissime : un bongo des montagnes.
Seuls 2 parcs zoologiques en France ont réussi cette année cet exploit. 
Sous-espèce de bongo proche de l’extinction dans la nature et antilope très fragile et sensible au stress, le bongo des montagnes ne se reproduit que rarement en parc animalier.

Le Safari de Peaugres, plus grand parc animalier d’Auvergne Rhône-Alpes, s’est spécialisé depuis plusieurs année dans la reproduction de cette espèce. Il fait d’ailleurs parti du comité gérant le programme d’élevage au sein de l’EAZA (Association européenne des zoos et aquariums). 
La femelle bongo née au mois de mars est le fruit de l’union de Hazina (mère), une femelle bongo née en 2016 au Safari de Peaugres et de Cherangany (père), arrivé en 2019 du parc de Valencia en Espagne.
Cette naissance rare vient récompenser des heures d’observations de l’équipe zoologique : de la détermination du cycle de la femelle aux premiers jours du nouveau-né en passant par la mise en contact, la mise-bas… chaque étape demande une surveillance fine.
Agée aujourd’hui de 2 mois, la jeune femelle est désormais bien visible du public et s’est parfaitement adaptée à son nouvel espace de vie.

Elle a été baptisée Batéké du nom des plateaux montagneux et forestiers du Gabon où l’espèce est présente. Elle appartient à la sous-espèce Tragelaphus eurycerus Isaaci, aussi appelée bongo de l’Est ou bongo des Montagnes, très menacée à l’état sauvage. 
Les bongos sont les plus grandes antilopes du continent africain. Un mâle peut peser jusqu’à 400 kg et une femelle 250 kg. Les deux sexes possèdent des cornes impressionnantes qui peuvent mesurer jusqu’à 1 mètre. Ces cornes servent d’ailleurs à l’animal à gratter le sol pour mettre à nu des racines ou à taper les arbres pour faire tomber feuilles, fleurs et branches dont il se nourrit mais aussi……à se gratter !.

 

Naissance bongo