Loup Arctique

Canis lupus arctos

Informations générales

Le Loup arctique, appelé aussi loup blanc ou loup polaire, appartient à la famille des canidés. Sous-espèce du loup gris tout comme le loup de Sibérie, le loup arctique est un peu plus court sur pattes (entre 65 et 75 cm au garrot). Ses oreilles, son nez un peu plus rond sont également plus petits. Sa fourrure blanche qui lui permet de se camoufler dans la neige, composée de poils et sous-poils, est aussi plus épaisse. Autant d’adaptations qui permettent au loup arctique de résister à des conditions climatiques extrêmes et notamment à des températures frisant les -60 degrés !

Comme chez toutes les espèces de loups, les loups arctiques vivent en meute selon une hiérarchie bien établie dominée par un couple dominant (alpha).  Seul le couple alpha peut se reproduire. Après 2 mois de gestation, la mère donne naissance jusqu’à 5 louveteaux pendant le printemps ou l’été, saisons les plus favorables à la survie des petits. A leur naissance, les louveteaux sont aveugles et sourds. Au bout d’un mois, les petits pourront sortir de la tanière et seront nourris par l’ensemble de la meute.

Particularité

Chaque loup a son propre hurlement. Ce dernier peut s’entendre à plus de 8 km.

Le Saviez vous ?

Le loup arctique nait avec une fourrure noire ou brune. Si celle-ci devient blanche dans sa première année, le loup arctique conservera un reste de sa fourrure brune de naissance à la base de sa queue pendant plusieurs années.

Fiche d’identité :

Classe : carnivores

Milieu : plaines arctiques

Longévité : 10 à 15 ans (20 ans en captivité)

Maturité sexuelle : 22 à 46 mois

Gestation/Incubation : 2 mois

Poids moye