Aller au contenu principal

Des installations pour la protection des amphibiens


Journée d'intervention à Moras-en-Valloire
Pour la protection des Amphibiens

 

Chaque année, vers février-mars, les amphibiens de nos régions s'éveillent et migrent vers les mares afin de se reproduire. On appelle cela la migration prénuptiale.

Malheureusement, cette migration est de plus en plus semée d'embûches : à Moras-en-valloire (mais aussi dans de nombreux autres endroits en France), les batraciens sont obligés de traverser la route D121 pour rejoindre le point d'eau au périple de leur vie. Nombre d'entres eux n'y parviennent pas. 

Pour pallier à cela à Moras-en-Valloire, la LPO AuRa délégation Drôme-Ardèche et ses bénévoles interviennent chaque année depuis 2010 afin de mener une opération de sauvetage : un dispositif composé de filets barrières et de seaux est mis en place sur plus de 500 mètres (250m de chaque coté de la route). 
Comment cela fonctionne ? Lorsqu'ils voudront se rendre dans la zone humide située en face de la route, les batraciens se trouverons bloqués par un filet faisant une quarantaine de centimètres de haut. Ne pouvant pas sauter par dessus, ni passer par dessous, ils seront contraints de longer ce dernier jusqu'à tomber dans l'un des seaux mis en place.
Plus de 6 000 amphibiens ont bénéficié de ce judicieux système depuis 2010.

Ce 8 février 2022, une quarantaine d'étudiants en BTS GPN de la MFR Mondy (Gestion et Protection de la Nature) guidés par les bénévoles de la LPO sont intervenus afin de réaliser l'installation du système.
Dès le 9 février et jusqu'au 15 avril, Léa et Marine, 2 bénévoles de la LPO se rendront sur place afin de faire les relevés des 42 seaux. En plus de faire passer les batraciens de l'autre côté de la route, elles procéderont à l'identification de ces derniers : espèce / sous-espèce comptage et sexage seront réalisés afin de tenir un registre et voir l'évolution des populations environnantes. 

 

Retrouvez en photos, les étapes de l'intervention :

 

intervention-protection-amphibien-moras-safari-peaugresETAPE 1 - Création des tranchées

Afin d'installer les filets et les seaux, le terrain doit être préparé : des petites tranchées sont creusées de chaque coté de la route sur 250 mètres.

 

 

 

 

 

action-protection-amphibiens-safari-peaugresETAPE 2 - Mesures et mise en place de piquets

Des piquets sont placés tous les 3 mètres afin de venir fixer le filet par la suite.
Les seaux eux, sont placés tous les 12 mètres.

 

 

 

 

 

amphibiens safari de peaugresETAPE 3 - Mise en place du filet

Le filet est mis dans la tranchée et dépasse d'environ 30 à 40 cm, ne permettant pas aux batraciens de sauter par dessus.
Ce même filet est également enterré sur 10 cm, empêchant certaines espèces de creuser pour passer par dessous. 

 

 

 

 

safari de peaugres amphibien 2022ETAPE 4 - Recouvrement des tranchées

Pour finir l'installation, chaque tranchée est rebouchée. 

 

 

 

 

 

 

 

Parce qu'il est persuadé qu'il est aussi important de participer à des programmes de conservation européen qu'à des opérations de sauvegarde de la faune locale, le Safari de Peaugres a décidé de soutenir cette année cette action par un mécénat, mais aussi en proposant à ses salariés d'apporter leur aide sur le terrain.

Rendez-vous le 29 mars pour découvrir le déroulé d'un des relevés matinaux !

Et les 19 et 20 février au Safari de Peaugres pour un week-end dédié aux amphibiens 

 

la LPO intervient pour sauver les batraciens   la LPO intervient pour sauver les batraciens

Filets posés sur 250m, de chaque côté de la route   la LPO intervient pour sauver les batraciens

la LPO intervient pour sauver les batraciens   la LPO intervient pour sauver les batraciens

la LPO intervient pour sauver les batraciens   la LPO intervient pour sauver les batraciens

la LPO intervient pour sauver les batraciens   la LPO intervient pour sauver les batraciens   la LPO intervient pour sauver les batraciens

la LPO intervient pour sauver les batraciens   la LPO intervient pour sauver les batraciens