Chien de Prairie à queue noire

Cynomys ludovicianus

Informations générales

Les chiens de prairie à queue noire sont des rongeurs assez peu connus du grand public.
Malgré son nom, le chien des prairies n’a rien d’un chien. Si ce n’est son cri d’alarme proche de l’aboiement. C’est en fait un rongeur de la famille des écureuils au corps massif qui ressemble à une petite marmotte.
Les chiens de prairie, originaires des grandes plaines nord-américaines, vivent en colonies appelées « villes ».
Chaque « ville » est composée de clans familiaux composés d’un mâle, quelques femelles et leurs petits. Les membres du clan se toilettent mutuellement et coopèrent pour défendre leur territoire.
Comme les suricates, le chien de prairie est constamment en alerte.
Debout sur un monticule qu’il construit lui-même, la sentinelle monte la garde et pousse un cri d’alarme pour prévenir le reste du clan.

Cette espèce, dite clé de voute, est essentielle pour la biodiversité. En creusant le sol et construisant des galeries sous terre, elle permet d’enrichir les sols mais aussi de protéger de nombreuses autres espèces qui profitent de leurs galeries pour s’abriter

Particularité

Le chien de prairie n'hiberne pas, mais il ralentit son activité et mange moins pendant la saison froide.

Le Saviez vous ?

Les chiens de prairie communiquent entre eux grâce à 9 cris différents mais aussi en « s’embrassant ».
Ils se dressent sur leurs deux pattes arrière et debout se frottent le nez, les dents et les moustaches !

Fiche d’identité :

Classe : herbivores

Mode de vie : colonie

Taille : de 28 à 32 cm avec une qu