Équipe de rugby idéale du Safari de Peaugres pour la #RWC2023 !

Au Safari de Peaugres, la coupe du monde de rugby 2023 disputée en France, et notamment près de chez nous à Lyon, St Etienne…  nous a inspiré.
Nous avons constitué une équipe de rêve à partir des animaux sauvages présent au parc animalier.

Au poste de piliers n°1 et 3, nous comptons sur la puissance redoutable des rhinocéros.
Leur corps massif et leurs pattes courtes pourraient leur donner une force de poussée incroyable dans les mêlées. 

Au poste de talonneur, nous alignons une de nos éléphantes. Leur puissance impressionnante leur permettrait de briller en première ligne, tandis que leur trompe agile lui permettrait de de passer aisément le ballon à l’arrière de la mêlée après l’introduction.

En seconde ligne, aux n°4 et 5, les girafes. Leur grande taille (elles peuvent mesurer plus de 4m) est un avantage certain pour réceptionner le ballon de rugby lors des touches !

Les Bongos, grandes antilopes au corps massif, mais aux pattes plus courtes, pourraient être positionnées en 3ème ligne. Elles courent vite et ont l’habitude de passer entre les lianes des forêts tropicales. Un avantage certain pour soutenir les arrières à l’attaque.

Pour le poste de demi de mêlée, nous avons choisi le mandrill.
Grâce à son agilité et son esprit vif, il serrait parfait pour introduire le ballon dans la mêlée, et le récupérer afin de le redistribuer rapidement au demi d’ouverture.

Le demi d’ouverture, chargé de réceptionner le ballon à la sortie de la mêlée et de décider du côté où mener l’attaque, doit avoir en permanence un œil sur l’ensemble des joueurs sur le terrain.
Pour cela, la rotation du cou d’un harfang, est un sacré avantage !

Les 3/4 centre forment la première charge d’attaque et doivent percer la ligne de défense adverse.
Ils ont donc besoin de puissance, mais surtout de vitesse et de technique.
Capables de courir vite (elles peuvent atteindre une vitesse de pointe de 70 km/h)  mais surtout de changer de direction rapidement, les autruches ont tout à fait le profil du poste.

Les ailiers, en dernières places de la ligne d’attaque, jouent le long de la ligne de touche et doivent prendre de vitesse les derniers défenseurs adverses. Difficile de trouver plus rapides que les guépards !

Et enfin, à l’arrière, le puissant tigre se charge d’assurer la tran